Faq     I     Centre des ressources

Entretenir sa chaudière après l’hiver


S’assurer du bon état de sa chaudière après l’hiver :

Les journées rallongent, le soleil se fait plus généreux et bientôt le souvenir des froides soirées d’hiver ne semble plus qu’une sensation lointaine. Les chaudières vont se rendormir jusqu’aux prochains assauts du froid pour laisser place à la période estivale.
La mise au ralenti des systèmes de chauffage est l’occasion idéale pour réaliser entretien, maintenance et réparations éventuelles de vos équipements. Le suivi régulier d’un système de chauffage lui assure longévité, maintien de ses performances, limitation de ses consommations et réduction des pannes.

Contrairement à une idée largement répandue le moment idéal pour faire réviser sa chaudière n’est pas en automne ou en hiver mais bien au printemps et en été car c’est à ce moment-là que les professionnels sont les plus disponibles. De plus, la détection d’un éventuel dysfonctionnement a cette période peut être corrigé avant la mauvaise saison.
Voici quelques conseils pour vous prémunir d’une panne et vous assurer de passer l’hiver prochain au chaud.

Tout d’abord réaliser un entretien annuel par un professionnel agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) permet d’être sûr que son équipement est en bon état.
Le diagnostic réalisé par le professionnel consiste à :  ramoner la cheminée, nettoyer et contrôler la chaudière et enfin procéder à des réglages pour son optimisation.

Le nettoyage englobe le corps de chauffe, le brûleur, la veilleuse… Il a pour objectif d’éviter tout encrassement de l’équipement qui pourrait entraîner un vieillissement prématuré ou une panne de la chaudière.
Lors du contrôle, le technicien teste les dispositifs de sécurité de l’appareil, l’étanchéité des conduits de combustion, leur isolation, et l’absence de monoxyde de carbone (CO) dans les fumées de combustion.

Des gestes simples pour entretenir sa chaudière :

En parallèle du contrôle par le professionnel des actions individuelles sont possible pour s’assurer du bon fonctionnement de son équipement avant le retour du froid.

vérifier le niveau de combustible dans la cuve : La période estivale est le bon moment pour vérifier le niveau de la cuve ou citerne de propane, fioul ou pellets. Vérifier le niveau du combustible permet d’éviter les mauvaises surprises au redémarrage et de profiter de tarif plus avantageux pour l’achat de son combustible qu’en pleine période de chauffe où les prix sont au plus haut.

Contrôler visuellement l’état de la chaudière et de la cuve : un rapide coup d’œil sur vos équipements permet de vous donner une indication sur l’état et l’étanchéité de votre cuve. La pression du circuit est également à contrôler. Pour la majorité des équipements, si la pression est inférieure à un bar, il faut faire remonter la pression via un robinet prévu à cet effet. Si la pression rechute rapidement après le remplissage du circuit (en quelques jours), une fuite, plus ou moins importante, peut être présente sur votre installation. Dans ce cas, faites appel directement à un professionnel.
Rendre visite à sa chaudière une fois de temps en temps permet de s’assurer que tout va bien, les chaudières étant la plupart du temps dans des lieux où l’on va peu. La présence de fuite d’eau ou de fioul doit immédiatement vous alerter.

Tester sa chaudière avant l’hiver : Quelques semaines avant le début de la période de froid, il est possible de tester le fonctionnement de sa chaudière en la démarrant une vingtaine de minutes pour vérifier que les radiateurs chauffent correctement et que la chaudière fonctionne.
Dans le cas où vos radiateurs ne chauffent pas ou que la chaleur n’arrive pas jusqu’aux derniers radiateurs, un bouchon peut s’être formé dans le circuit hydraulique et une purge des radiateurs est à envisagé.

s’assurer que les systèmes de régulation sont opérationnels : Si votre système en est équipé, vous pouvez tester le fonctionnement de votre système de régulation (thermostat) et vérifier que votre chaudière s’arrête bien aux horaires que vous avez renseignés. N’oubliez pas de vérifier que le thermostat est bien à la bonne heure (certains systèmes ne changent pas seuls de l’heure d’été vers l’heure d’hiver !) et que ses piles sont encore fonctionnelles.

Pour les chaudières à condensation : Dans le cas d’une chaudière à condensation il est possible de vérifier que le tuyau d’évacuation des vapeurs (condensats) est en bon état, qu’il n’est pas obstrué et qu’il est bien protégé du gel.

Prendre rendez-vous

logo

Vous voulez réduire
vos consommations
énergétiques ?

L’Alec répond à vos questions !
Consultez notre foire aux questions
ou contactez-nous.
Prendre rendez-vous
03 29 81 13 40
ADEME REGION GRAND EST Conseil Départemental Communauté d'Agglomération d'Epinal
9